Tag Archives: 2009

Rétrospective : Climat, les raisons de la colère

5 Mar

Il y a un an, jour pour jour … un extrait de cette chronique a été publié dans le numéro de mars 2010 du magazine ParisBerlin, à l’invitation de son rédacteur en chef, Karl FALCON, suite à mon intervention de retour de Copenhague et à l’occasion d’une conférence de Corinne LEPAGE, Députée européenne, à l’Hôtel de l’Industrie, à Saint-Germain-des-Prés.

© Stéphane-Emmanuel RAYNAUD de FITTE, København 2009

 

 

Après Copenhague, nous pouvons avec force nous interroger sur le défaut flagrant de cohésion de l’Union Européenne quant à la politique énergétique. Si l’ONU porte une part de la responsabilité de l’échec de la COP15, l’Union Européenne n’est pas exempte de sa responsabilité, les voix discordantes illustrant douloureusement l’échec global d’une gouvernance mondiale multilatérale.

Lire la suite

Publicités

Un bilan mitigé à mi-mandat pour les élus EELV de la CRÉA

14 Fév

 

Jean-Michel BÉRÉGOVOY, Jean-Paul CAMBERLIN, Pascal MAGOAROU, Cyrille MOREAU et Nathalie MAINE, 5 des 11 conseillers communautaires EELV de la CRÉA © STRADEFIBIS™

Samedi 12 février, fin de matinée. Au PCC (une salle de la CRÉA au sein de l’Espace commercial Métrobus à Rouen) se tenait un point « presse » organisé par les élus Europe Écologie – Les Verts de l’agglomération, après une matinée de travail et d’échanges consacrée au bilan de leur groupe à mi-mandat auprès des militants et élus EELV. L’approche est sans équivoque : sur le terrain de l’agglomération, comme partout ailleurs, EELV affirme sa position et ses propositions. Devenue la troisième force politique du pays en seulement une année en termes de résultats électoraux (entre les élections européennes de 2009 et les régionales de 2010), elle entend se distinguer de ses partenaires de gouvernance.

Cyrille MOREAU, président du groupe des élus de l’agglomération, rappelle les principales avancées dues aux élus écologistes : débat sur la gestion de l’eau, assurée aujourd’hui à hauteur de 70 % par la CREA, amélioration de certaines lignes de bus (n°6 et 7), débat sur le développement des zones d’activité et sur la préservation des espaces naturels (qui recouvrent 66% du territoire de l’agglomération) … mais reconnaît la déception de son groupe sur le champ de la démocratie, externe comme interne : « Les relations avec les socialistes sont compliquées » … En la matière, EELV milite pour une représentation au suffrage direct des élus communautaires aujourd’hui élus par les conseils municipaux en leur sein.

Jean-Michel BÉRÉGOVOY assure qu’EELV maintient sa force dans les débats et se fait entendre comme un « haut-parleur » dans l’assemblée communautaire. Ce qui n’a rien de surprenant de la part de « l’adjoint au tambour » …

Résolument, EELV s’affirme comme une force avec laquelle il faudra savoir durablement compter.

Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :